Peut on chapper ce mlange de colre et de mlancolie et son effet de paralysie sidrante que suscitent en nous le sort des migrants et le traitement rserv cette humanit prcaire Sappuyant sur diverses expriences et sur une analyse nourrie de ses lectures, Marielle Mac tente doprer un retournement Elle oppose la sidration la considration, qui nexclut pas la compassion Tout en approfondissant le sens de ce mot, elle nous invite risquer dautres formes dcriture politique de lhospitalitMarielle Mac est ne enSes livres prennent la littrature pour allie dans la comprhension de la vie commune Ils font des manires d tre et des faons de faire l arne mme de nos disputes et de nos engagements


2 thoughts on “Sidérer, considérer