La cause des scolioses idiopathiques tant par dfinition inconnue, les traitements actuels sont inefficaces et contraignants kinsithrapie, pltres et corsets ne peuvent au mieux que ralentir une scoliose, pas la redresser, pas plus que la chirurgie qui nest pas sans risque deffets secondaires importants ou de rechutes mdecins gnralistes, spcialistes, ou kinsithrapeutes, ont trait par Brachy Myothrapie thrapie manuelle qui traite spcifiquement les contractures musculairesscolioses idiopathiques de plus de , dontde plus de , etde plus de Partant de lhypothse que la scoliose nest quune compensation, seuls les muscles du cou et ou des chevilles ont t traits, sans aucun traitement dorsal ou lombaire redressements de la colonne ont t observs% des cas , mesurs par radiographie, deen moyenne, allant jusquPluscas o laggravation a cessPlus la scoliose tait avance, plus le gain moyen fut important plus le pronostic classique tait mauvais, meilleurs furent les rsultatsLes troubles vestibulaires et des muscles rachidiens sont frquemment constats chez les scoliotiques par divers auteursTout se passe comme si la scoliose idiopathique tait due une contracture permanente des muscles rachidiens dorsaux lesquels sont tous postrieurs , visant compenser une bascule du crne dorigine cervicale ou secondaire une bascule du bassin , qui compromettrait les repres vestibulaires de lquilibre Ces bascules seraient elles mmes dues des contractures post traumatiques persistantes de muscles du cou et ou des chevilles En agissant sur la cause la compensation deviendrait inutile, do les rsultats, parfaitement reproductibles


1 thoughts on “Scolioses : oui, ça se guérit (sans corset)