La France bat en Europe le peu glorieux record d une consommation d brid e de drogues tabac et alcool y compris ainsi que de psychotropes pour un certain nombre d tourn s de leurs usages m dicaux On trouve la manoeuvre, pour aggraver cette situation et miner les potentialit s de notre jeunesse, des desperados soci taux dont les id es prosp rent dans l indiff rence entretenue par les m dias, certains organismes publics dispensant de scandaleuses subventions C est le primat d une duplicit qui vise rassurer le citoyen en laissant se d velopper les toxicomanies , tout le monde est content tandis que la sant psychique de la Nation se d grade Il est port plus d importance l tat de la plan te que nous l guerons nos enfants, qu l tat des enfants que nous l guerons notre plan te Apr s avoir diss qu le m canisme biologique des toxicomanies, sont pr sent es les caract ristiques et m faits de chaque drogue, ainsi que leurs cons quences sanitaires Ce cri de col re mis par l auteur n en reste pas l , car il met aussi un cri d espoir quand il voque diff rentes pistes susceptibles, non seulement d entraver la chute, mais aussi de remonter la penteJean Costentin, docteur en m decine, pharmacien, docteur s sciences, est professeur m rite de pharmacologie la facult de M decine Pharmacie de Rouen Il a dirig pendantans une unit de recherche associ e au CNRS, centr e sur la neurobiologie et la psychopharmacologie Depuis plus deans par ses recherches ses crits et de tr s nombreuses conf rences, il s applique, dans une grande indiff rence m diatique, alerter le public les jeunes en particulier , les d cideurs, le monde m dical, sur les m faits des drogues et des toxicomanies Il est membre titulaire de l Acad mie nationale de M decine, de l Acad mie nationale de Pharmacie, vice pr sident de l Acad mie des Sciences, Belles Lettres et Arts de Rouen, du coll ge de l Agence fran aise de lutte contre le dopage AFLD