L individu est aujourd hui amen assumer des responsabilits croissantes la politique semble perdre son monopole de prise en charge collective des destins individuels, la vie prive n est plus structure par des rgles stables et des rapports d autorit L estime de soi et la disponibilit autrui deviennent des atouts majeursLa subjectivit envahit donc la place publique et investi largement la technique,qu elle soit pharmacologique drogues illicites, tranquillisants, anti dpresseurs ou lectronique interactivit, reality shows, cyberespace La restauration de la sensation de soi que procure le psychotrope et la mise en scne de soi qu amplifie la tlvision sont rvlatrices des tensions de nos socits, carteles entre la conqute et la souffrance Nous sommes entrs dans l ge de l individu incertainAlain Ehrenberg, sociologue, est chercheur au CETSAH, co directeur du Groupement de recherche Psychotropes, Politique, Socit au CNRS Ces mythologies de l individu souffrant font suite celles de l individu conqurant Le Culte de la performance, Calmann Lvy,et constituent le deuxime volet de l anthropologie des socits dmocratiques que construit l auteur