Quelques fragments de ce livre ont paru longs intervalles dans des journaux et dans des revues on leur a fait le grand honneur de les discuter et c est parce qu on les a discut s que j cris ici ces quelques lignes On m a reproch la fois d avoir t antis mite et d avoir trop vivement d fendu les Juifs, et pour juger ce que j avais crit on s est plac au point de vue de l antis mitisme ou celui du philos mitisme On a eu tort car je ne suis ni antis mite, ni philos mite aussi n ai je voulu crire ni une apologie, ni une diatribe, mais une tude impartiale, une tude d histoire et de sociologie Je n approuve pas l antis mitisme, c est une conception troite, m diocre et incompl te, mais j ai tent de l expliquer Il n tait pas n sans causes, j ai cherch ces causes Ai je r ussi les d terminer C est ceux qui liront ces pages d en d cider