Extrait de l introduction La mort est au coeur de la Voie du samoura Hagakure Pour pr server votre vie vous devez y renoncer Renoncez y totalement, et vous conna trez la paix pour la premi re fois Zenrinkushu environ douze kilom tres au nord de la ville fortifi e de Saga se dressent les pentes du mont Kinryu, une petite montagne peu engageante qui abrite une belle cascade portant le nom de Kinryu no taki, ainsi que plusieurs sources chaudes Dans les collines au pied de cette montagne se niche la communaut clairsem e de Kurotsuchibaru, litt ralement, la plaine de la terre noire Le nom est judicieusement trouv , car la r gion renferme quelques unes des rizi res les plus fertiles du Japon, et les fouilles arch ologiques ont montr qu elle avait t habit e depuis plus de dix mille ans La r gion autour de la ville moderne de Saga, qui se trouve tr s loin au sud ouest du Japon, fut l une des premi res accueillir des migrants ayant travers la p ninsule cor enne et les les d Asie du sud est pour constituer une culture unique sur l archipel nippon Prise en tenaille entre les grandes provinces de Fukuoka et Nagasaki, et bord e l est et l ouest par les mers de Chine et d Ariake, elle est toujours demeur e ind pendante et difficile contr ler du point de vue du gouvernement central En effet, les chroniques les plus anciennes rapportent que, d sav J C, les habitants connus sous le nom de tsuchigumo, ou araign es terrestres, du fait de leur buste court et de la longueur de leurs bras et de leurs jambes taient une source permanente d irritation qui n cessita une r pression militaire Les soumettre se r v la difficile, cependant, les tsuchigumo continu rent faire parler d eux jusqu au moins l anapr J C Leur caract re r solu et ind pendant sera une caract ristique permanente des habitants de Saga pendant toute son histoire Plusieurs centaines de si cles plus tard, ce m me lieu f cond fut l ultime demeure que se choisit un samoura retir du monde, devenu moine bouddhiste zen, pour vivre dans la solitude, la pri re et la m ditation, et s interroger sur ce que cela impliquait d tre membre de la classe des guerriersVivre et mourir sans se d partir de son courage et perdre son honneur est au c ur du Hagakure, une s rie de textes crits par un samoura du XVIIIe si cle, Yamamoto Tsunetomo Ce livre est une fen tre ouverte sur l esprit du samoura , clairant le concept de bushido la Voie du guerrier , qui pr cise la mani re dont les samoura s devaient se comporter, se discipliner, vivre et mourir Alors que pendant de nombreuses ann es, le Hagakure demeura un texte secret, connu uniquement des samoura s au service du clan Nabeshima auquel appartenait l auteur, il fut plus tard reconnu comme un grand classique de la pens e du samoura l origine, le Hagakure tait compos de plus detextes courts que Tsunetomo dicta un jeune samoura sur une p riode de sept ann es William Scott Wilson a s lectionn et traduit icides textes les plus repr sentatifs pour cr er un ouvrage plus accessible, un guide du samoura Aucun autre traducteur n a su rendre ce texte avec autant de profondeur et d rudition Wilson claire le Hagakure sous un jour diff rent Tsunetomo fait r f rence au bushido comme la voie de la mort, une description qui a engendr une fascination morbide chez ses lecteurs, particuli rement pendant la Seconde Guerre mondiale Mais l poque de Tsunetomo, le bushido relevait d un concept plus nuanc qui tait troitement li au concept zen de muga, la mort de l ego L introduction de Wilson fournit l arri re plan historique et philosophique pour une lecture plus m taphorique du Hagakure