Le chemin de l exil dans l Europe en lambeaux des ann es , d bute pour Maurice Gros dans les collines de Transylvanie et traverse un empire Austro Hongrois d membr apr s la d faite L migration est la seule r ponse possible au chambardement politique et social, empreint d antis mitisme A Paris, le jeune migr , se croyait conqu rant, affronte la solitude, la langue nouvelle, l tranget d tre un intrus dans la cit , sans racines, sans histoire, sans culture commune Les difficult s des tudes et de la vie quotidienne ph m re sont les premi res preuves de l exil parfois suspendu par la rencontre de photo journalistes g niaux, presque tous juifs hongrois Jeune m decin, Maurice Gros raconte avec tonnement les v nements politiques majeurs, galement comment s par les pr visions apocalyptiques de Joseph Roth qu il coute, fascin L migration c est la pr carit et le travail sans r pit Mais aussi l exp rience de la x nophobie et de l antis mitisme, les changements de noms et l int gration progressive qui fait de l tudiant solitaire le chef de famille l identit changeante Tout est refaire pendant la deuxi me guerre mondiale et l Occupation qui transforment l homme m r et enfin enracin , en un r fugi nouveau m pris et menac L motion le lyrisme sont constamment ma tris s dans ce r cit pr cis et efficace o les compromis successifs sont des conditions indispensables au combat acharn pour survivre A chaque tourmente, r pond une salve d avenir , une r sistance nouvelleAlain Sobel est professeur de M decine Form en immunochimie th orique en Californie, il bascule vers la clinique du Sida d sdevant l urgence dramatique de l pid mie qui se d ploie Au Conseil National du Sida, il seconde Fran oise H ritier en , avant de lui succ der cinq ans plus tard sur proposition de Fran ois Mitterrand


1 thoughts on “Fragments d'exil : Les carnets d'un émigré (1914-1946)