En France, on d clare ses revenus pour payer l imp t ce syst me d claratif s assortit d un contr le pour d busquer ou dissuader les fraudeurs Qui sont les fonctionnaires charg s de mener ces enqu tes D o viennent ils Quelles sont leurs cibles de choix Qu est ce qui les motive A travers portraits et interviews d inspecteurs v rificateurs de base, puis de leur hi rarchie, puis de leurs victimes ou de ceux qui chappent leurs filets, mais aussi de leaders politiques de Jean Marie Le Pen Alain Madelin et Pierre B r govoy , se pr cise une radiographie des Fran ais dans leurs rapports avec l argent, l imp t et la fraude, donc avec l EtatO l on s aper oit qu la lutte des classes d autrefois est en train de se substituer une opposition de plus en plus radicaleprofond ment ressentie, justement, sur le terrain fiscalentre productifs et prot g s , entre tous ceux qui entreprennent leurs risques et p rils, qui sont convaincus de faire vivre l conomie, et les b n ficiaires de statuts, au premier chef les fonctionnaires, qui, pour gagner souvent moins, ne risquent gu re Nul doute qu avec l ouverture de plus en plus large des fronti res, la mont e des concurrences et le d mant lement des protections, cet antagonisme ne trouve de plus en plus s exacerberAndr Harris, producteur avec Alain de S douy de Le Chagrin et la Piti , a galement r alis avec lui Fran ais si vous saviez et crit plusieurs grandes enqu tes comme Voyage l int rieur du Parti communiste, Les Patrons, Juifs et Fran aisAllain Guilloux, ancien inspecteur des Imp ts, est devenu avocat sp cialis dans le conseil fiscal